Suivez-nous
JE M'IDENTIFIE
JE M'ABONNE !
 

Actualités et Dossiers de la Fonction Publique

Separation article actualités de la fonction publique
Bien rédiger vos fiches de synthèse de cours

Bien rédiger vos fiches de synthèse de cours

Les fiches de synthèse sont un outil très utile pour vos révisions de concours.

Il est important que vous les conceviez vous-même.

Il s’agit, à partir de la lecture d’un texte, d’un cours… de créer une fiche que vous pourrez relire à volonté afin de maitriser les notions demandées.

Découvrez nos conseils et astuces pour bien rédiger votre fiche de synthèse.

Choisir le support qui vous convient le mieux

Votre fiche doit se présenter sur un support qui vous convient : cartonnée, petit format, grand format, petit ou grand carreaux, directement sur informatique tapez en capital… En elle correspondre à vos attentes et doit être de lecture facile. Attention d’ailleurs, à la couleur du stylo utilisée car vous devez obtenir un outil agréable à lire. Dans tous les cas nous vous conseillons de faire vos fiches sur des rectos simples.

 

L'objectif de la fiche de synthèse: apprendre et mémoriser le cours

Les informations qu’elle doit contenir sont des résumés, des mots, des idées, des schémas. En aucun cas vous ne devez réécrire en totalité ce que vous aurez lu par ailleurs. Pour autant résumer, ne veut pas dire impasse ! Vous devrez concentrer un maximum de données dans un minimum d’espace. Au bout du compte l’idée est que vous puissiez, sur un sujet donné, avoir un plan – comme celui d’un écrit ou d’un oral – avec à l’intérieur quelques notions. Avoir compris et transcrit le plan vous permettra de maitriser la logique du texte.

 

Dès la 1ère lecture, notez vos idées

Dès la 1ère lecture du texte ou du cours qui doit être attentive, munissez vous immédiatement d’un crayon papier ou stabylo si vous êtes sur de vous. Le crayon papier est plus souple car il vous permettra de gommer. En effet, on peut vouloir retenir une idée qui sera reprise ensuite, toujours dans le même texte et de façon plus claire. Sachez que la moitié des textes pourraient facilement compter 2 fois moins de pages. Annotez aussi dans la marge si cela vous semble utile. Une fois votre lecture terminée ce sont les mots, phrases importantes, idées qui devront être reportées sur votre fiche. Mais attention, les niveaux d’importance peuvent être variables. Vous pouvez donc utiliser des couleurs différentes, des signes distinctifs, souligner certaines données. Ces fiches sont vos outils de travail et elles vous sont propres.

Pensez à les classer par thème, éventuellement les numéroter et à les avoir toujours à portée de main. Comme elles sont courtes vous pourrez les relire à tout moment facilement.

 

Extrait d’une fiche synthèse à partir de la lecture d’un texte

Nous allons vous présenter ce que peut contenir une fiche de lecture à partir d’un extrait de texte.

 

Etape 1 : lire et surligner les mots, idées importantes

Extrait de l’avant propos de l’ouvrage « Présentation de la philosophie » André comte-Sponville – Edition le livre de poche.

Qu'est-ce que la philosophie ? Je m'en suis expliqué bien souvent, et encore dans le dernier de ces douze chapitres. La philosophie n'est pas une science, ni même une connaissance ; ce n'est pas un savoir de plus : c'est une réflexion sur les savoirs disponibles. C'est pourquoi on ne peut apprendre la philosophie, disait Kant : on ne peut qu'apprendre à philosopher. Comment ? En philosophant soi même : en s'interrogeant sur sa propre pensée, sur la pensée des autres, sur le monde, sur la société, sur ce que l'expérience nous apprend, sur ce qu'elle nous laisse ignorer... Qu'on rencontre en chemin les oeuvres de tel ou tel philosophe professionnel, c'est ce qu'il faut souhaiter. On pensera mieux, plus fort, plus profond. On ira plus loin et plus vite. Encore cet auteur, ajoutait Kant, « doit-il être considéré non pas comme le modèle du jugement, mais simplement comme une occasion de porter soi-même un jugement sur lui, voire contre lui ». Personne ne peut philosopher à notre place. Que la philosophie ait ses spécialistes, ses professionnels, ses enseignants, c'est entendu. Mais elle n'est pas d'abord une spécialité, ni un métier, ni une discipline universitaire : elle est une dimension constitutive de l'existence humaine. Dès lors que nous sommes doués et de vie et de raison, la question se pose pour nous tous, inévitablement, d'articuler l'une à l'autre ces deux facultés. Et certes on peut raisonner sans philosopher (par exemple dans les sciences), vivre sans philosopher (par exemple dans la bêtise ou la passion). Mais point, sans philosopher, penser sa vie et vivre sa pensée : puisque c'est la philosophie même. La biologie ne dira jamais à un biologiste comment il faut vivre, ni s'il le faut, ni même s'il faut faire de la biologie. Les sciences humaines ne diront jamais ce que vaut l'humanité, ni ce qu'elles valent. C'est pourquoi il faut philosopher : parce qu'il faut réfléchir sur ce que nous savons, sur ce que nous vivons, sur ce que nous voulons, et qu'aucun savoir n'y suffit ou n'en dispense. L'art ? La religion ? La politique ? Ce sont de grandes choses, mais qui doivent elles aussi être interrogées. Or dès qu'on les interroge, ou dès qu'on s'interroge sur elles un peu profondément, on en sort, au moins en partie : on fait un pas, déjà, dans la philosophie. Que celle-ci doive à son tour être interrogée, aucun philosophe ne le contestera. Mais interroger la philosophie, ce n'est pas en sortir, c'est y entrer.

 

Etape 2 : réalisez la fiche de lecture en reportant les idées essentielles et les mots qui vous semblent significatifs.

Vous constaterez à la lecture de cette fiche que l’ordre du texte n’est pas obligatoirement respecté.

 

***********************************************************************

Fiche de synthèse en date du …

André Comte-Sponville - « Présentation de la philosophie » - 2002

 

Qu’est ce que la philosophie selon André Comte-Sponville?

 

C’est :

  • Une réflexion sur les savoirs disponibles

Donc :

  • Ne s’apprend pas

Alors comment philosopher ?

  • En s’ouvrant à soi, aux autres, au monde
  • En lisant les autres philosophes
  • En s’interrogeant

 

C’est une démarche personnelle = personne ne peut philosopher à notre place

Elle est directement liée à la vie = dimension constitutive de l'existence humaine

 

Mais pour philosopher il faut :

  • Etre doué de vie et de raison

 

Pourquoi philosopher ? il le faut

  • Besoin de réflexion
  • Notre niveau de connaissance actuel ne suffit pas
  • Nous concerne tous

 

Quand peut-on raisonner ou vivre sans philosopher ?

  • En sciences
  • Par bêtise
  • Par passion

 

Qu’est ce que la philosophie : penser sa vie et vivre sa pensée - Interroger

Rubrique InactiveActualités
Rubrique InactiveBrèves
Rubrique InactivePratique
Rubrique InactiveMétiers
Rubrique InactiveTémoignages

Trouver votre concours de la Fonction publique d'Etat et Territoriale

Accéder au 591 concours de la fonction publique

Consulter les offres d'emploi à pourvoir avec ou sans concours

Accéder aux 191 offres d'emploi public